fbpx

15 Place de l'Eglise - 22690 PLEUDIHEN SUR RANCE 0222136002 - 0786092914 info@italiesurrance.fr

Italie sur Rance

blog

LA PINSA ROMANA

Choisissez la votre

Le nom Pinsa vient du latin “Pinsere” qui signifie en italien s’étirer. Bref, la forme allongée a donné son nom à l’aliment à l’origine. Mais ce que nous trouvons aujourd’hui est une réinterprétation de la recette originale et n’a plus aucun rapport avec les Romains antiques.

Son ancêtre pourrait être un aliment ancien né des populations paysannes hors des murs de la Rome antique. Grâce au broyage des céréales (mil, orge et épeautre) ils cuisinaient ces focaccias broyées qui étaient ensuite enrichies d’herbes aromatiques, de sel, etc…

Différence entre la pizza et la pinsa romaine
Bien qu’elle soit mentionnée dans l’Énéide (comme le premier aliment consommé par Énée dès son arrivée près de Rome), jusqu’à récemment, la pinsa n’était connue que dans la capitale et ses environs. En l’espace de quelques années, peut-être de manière inattendue, cette préparation savoureuse a réussi à conquérir le palais des gourmands. Née dans l’Antiquité, la pinsa peut être considérée comme un ancêtre de la pizza. Cependant, il vous suffira de le goûter pour vous rendre compte de la différence qui existe avec lui.

Pinsa romana : origines et évolution
En plus d’être plus petite que la pizza, la pinsa renonce esthétiquement à la “rondeur” classique, se présentant avec une forme ovale ou rectangulaire. Ce choix est lié à ses origines, remontant à l’Empire romain. A cette époque, la pinsa servait de “plateau”, et des préparations culinaires plutôt juteuses y étaient déposées, principalement des viandes à l’étouffée. La pâte, en effet, cuite sur pierre, était trop dure pour être mangée seule. C’est la rencontre avec la tradition culinaire paysanne qui a donné un nouveau sens au terme pinsa.

Choisissez la votre

D’où l’introduction de nouvelles farines et céréales, du blé au kamut, mais aussi l’orge, l’épeautre et le mil, et l’ajout d’herbes aromatiques sauvages,

Plus tard, la recette a été perfectionnée, conduisant à l’utilisation de farines de blé, de soja et de riz. Par rapport à la pâte à pizza classique, la pinsa fournit une quantité d’eau différente et un pourcentage de levure inférieur. Le résultat est une préparation plus digeste et moins calorique.

Particularités de l’emprise romaine
Pour favoriser la digestibilité de la pinsa, mais aussi sa friabilité et son parfum (essayez de la croquer et vous remarquerez à quel point un extérieur croquant correspond à une douceur intérieure surprenante), sont la longue levée (minimum 24 heures), la forte hydratation de la la pâte ( 80% eau), le mélange des farines, la présence de levure mère, l’absence de graisse animale et l’utilisation d’une quantité limitée d’huile. De plus, la pâte est travaillée d’une manière complètement différente de celle de la pizza, donnant naissance à un produit qui a une de ses forces dans son unicité.

La douceur de l’intérieur de la pinsa est principalement le résultat de la farine de riz. Ce dernier a pour mission de “fixer” l’eau versée dans la pâte lors de la cuisson.

Les caractéristiques de la Pinsa Romana

L’Original Pinsa Romana doit refléter les canons de reconnaissance suivants :

● digestibilité de la pâte ;
● parfum ;
● enveloppe de pâte molle;
● en dehors de la pâte croustillante ;
● touche de pain ancien dans la saveur des pâtes.

Choisissez la votre

Avez vous des questions ou des commentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
%d blogueurs aiment cette page :